Quand et comment introduire les morceaux avec bébé ?

Le passage à de nouvelles textures autres que la purée lisse est une étape indispensable entre 6 et 8 mois pour respecter le développement des capacités masticatoires de votre bébé. Certaines appréhensions et craintes rendent cette étape stressante (peur du refus ou carences). C’est pourquoi nous vous donnons quelques conseils pour une transition vers de nouvelles textures en douceur.

À quel âge varier les textures ?

Les nouvelles recommandations des autorités de santé indiquent une fenêtre idéale entre 6 et 8 mois, âge où votre bébé est capable de gérer des textures fondantes et crousti-fondantes (phase du lézard). Mais le plus important est d’écouter votre bébé et de répondre à ses besoins. Plusieurs conditions sont nécessaires pour commencer à lui proposer de nouvelles textures, nous les détaillons ici.

Pour bien comprendre les capacités oro-motrices de votre bébé, des phases ont été définies selon ce qu’il est capable de faire âge par âge :

  • Entre 4 et 6 mois, la phase Serpent : poussant avec sa langue, votre bébé peut manger des purée lisses.
  • Entre 6 et 9 mois, la phase Lézard : entre sa langue et son palais, votre bébé peut écraser les aliments et donc manger des purées lisses.
  • Entre 9 et 12 mois, la phase crocodile : en positionnant sa langue de droite à gauche et inversement, et en écrasant avec ses mâchoires, votre bébé peut gérer des petits morceaux. Il fait aussi la pince avec ses doigts.
  • À partir de 12 mois, la phase Vache : en mâchant des deux côtés, broyant et écrasant efficacement les morceaux, il sait gérer des aliments durs.

*Traductions « animaux » des phases de développement élaborées par Marie Ruffier-Bourdet, ergothérapeute spécialisée dans l’alimentation de l’enfant

Faut-il que mon bébé ait des dents pour commencer les morceaux ?

Il n’est pas nécessaire que votre petit ait des dents pour commencer une alimentation solide. La consistance fondante des aliments que vous lui proposerez lui permettra de les assimiler facilement. Et ses mâchoires ont suffisamment de force pour gérer des textures plus dures !

Astuces : Pour être certain d’avoir la bonne texture, vous devez pouvoir écraser l’aliment entre le pouce et l’index facilement.

Les principales craintes avec les morceaux

  • La peur de l’étouffement : On confond souvent réflexe nauséeux et étouffement, le premier est un réflexe naturel de défense qui est présent à vie. Simplement, chez les bébés, il est présent « tôt » dans la bouche, et peut être impressionnant ! Plus votre bébé va découvrir de nouvelles textures, plus le réflexe va reculer. En quelques semaines – pour les enfants ne comportant pas de troubles – il n’apparaîtra plus. Quant à l’étouffement, il est tout aussi possible avec une purée qu’avec un morceau et ce tout au long de notre vie. Pour éviter le risque d’étouffement, on ne propose aucun aliment petit, rond et dur à son enfant avant l’âge de 5 ans (tomate cerise entière, grain de raisin entier, cacahuète…).

 

  • La peur des carences : complètement infondée, cette peur est plutôt liée à l’autonomie de son enfant que la présence de nouvelles textures, puisqu’il choisit ce qu’il souhaite manger. C’est votre rôle en tant que parent d’observer ce qu’il mange et de lui proposer un équilibre de nutriments et quantités sur la semaine pour qu’il ne manque de rien.

 

  • La peur du refus : pour faciliter la transition vers les morceaux, les doubles textures présent dans les petits pots estampillés « Dès 12 mois » sont une fausse bonne idée ! Cela aura plutôt pour effet de surprendre votre petit pouvant créer blocages et refus. Alors qu’il accepterait sans soucis un vrai morceau !

15 idées de premiers morceaux

Pour un passage aux morceaux en douceur, nous vous proposons 15 idées aliments à introduire facilement.

Astuce : Pour une meilleure prise en main, vous pouvez enrober les aliments de chapelure, de flocons d’avoine, de poudre de coco ou d’amande. 

Pour encore plus de saveurs, découvrez 6 recettes pour toute la famille dont les textures sont fondantes et parfaitement adaptées à votre bébé qui commence les morceaux !

Pour respecter le développement or-moteur de tous les bébés, notre proposition de recettes parents-bébés et ses déclinaisons enfants sont alignées avec les différentes phases explicitées ci-dessus.